couteau japonais

La différence entre un couteau Gyuto et un couteau Santoku

Il y a une certaine révérence et admiration attachée aux couteaux de cuisine japonais. En ce qui concerne les couverts de cuisine, ils ont toujours été au-dessus des autres, non seulement dans le savoir-faire et l’efficacité, mais aussi dans la différenciation dans les conceptions et les utilisations. Les couteaux de cuisine japonais sont fabriqués avec un savoir-faire artisanal unique et impeccable. Ils ajoutent un peu de charme et de beauté à votre ensemble de couverts et à votre métier de cuisinier.

Qu’est-ce que le couteau de cuisine Gyuto?

Prononcé comme Gyūtō Bōchō en japonais, le couteau de cuisine Gyuto est un couteau de cuisine à double biseau qui ressemble au couteau de cuisine classique de style occidental, sauf qu’il est plus mince et a un talon haut. C’est un couteau de cuisine polyvalent et polyvalent qui peut être utilisé sur de nombreuses recettes et dans divers styles de coupe. Vous pouvez l’utiliser sur pratiquement la plupart des produits et ingrédients de la cuisine, y compris le poisson, les viandes, les légumes, les fruits et les herbes.

Ils ont des talons hauts ainsi qu’une légère courbe de la section médiane vers la pointe qui les rend également adaptés aux actions de coupe de roche, de traction, de hachage au robinet et de poussée. Ils ont également des pointes pointues adaptées aux coupes délicates et précises. Les longueurs de lame des couteaux Gyuto vont de 180 mm à 300 mm. C’est sans aucun doute le meilleur et le plus polyvalent couteau de cuisine japonais polyvalent.

Qu’est-ce que le couteau de cuisine Santoku?

En japonais, ce couteau se prononce Santoku Bōchō. Comme le Gyuto, c’est aussi un couteau de cuisine polyvalent. Il est relativement plus court avec des longueurs de lame allant de 130 mm à 200 mm. Les couteaux Santoku fonctionnent mieux sur les poissons, les viandes et les légumes. En japonais, Santoku se traduit par « vertus de l’arbre », une référence à la polyvalence du couteau qui voit être mis dans une variété d’utilisations, y compris le tranchage, le découpage en dés et le hachage du poisson, de la viande et des légumes. Comme le Gyotu, le couteau Santoku peut également être utilisé avec la plupart des recettes. Contrairement au Gyotu, cependant, il a un bord droit mais avec un profil de lame de pied de mouton émoussé.

Si vous souhaiter acheter un couteau japonais, veuillez visiter le site procouteaux et trouvez votre meilleur feuille de boucher.

Réflexions finales

Dans l’ensemble, le Gyuto est le meilleur couteau de cuisine polyvalent grâce à sa pointe de perçage pointue ainsi qu’à son ventre légèrement incurvé qui convient aux mouvements de bascule. Ces extras font du Gyuto un couteau de cuisine plus polyvalent. Cependant, vous pouvez toujours utiliser le Santoku, un autre couteau de cuisine tout usage, pour la plupart des tâches de cuisine que vous feriez avec le Gyuto.

Les couteaux Santoku ont également tendance à être moins chers que les couteaux de cuisine Gyuto.  Les couteaux Santoku seront idéaux si vous avez besoin d’un couteau de cuisine à usage général pour le découpage et le tranchage. Parce qu’ils sont plus courts et plus minces que les couteaux Gyuto, les couteaux Santoku vous donnent une plus grande agilité et sont assez faciles à manier.

Les couteaux Santoku seront utiles dans la plupart des recettes qui nécessiteront un travail au couteau. Cependant, si vous recherchez le polyvalent ultime, vous devriez certainement opter pour le couteau de cuisine Gyuto.

Pour en savoir plus d’infos sur les différents types de couteaux japonais, cliquez ici.

 

Author: Damien